Col2 content

Historique

Les origines du village

Le nom Sévaz vient du latin "Silva": la forêt
Origines du village de Sévaz, Fribourg

Le hameau de Sévaz porte au Moyen Age le nom de Sivaz ou encore de Silva, ce qui signifie "forêt" en latin.

Au douzième siècle, un prieuré, dépendant du couvent de Saint-Bernard de Montjoux, est signalé à Sévaz. Au quatorzième siècle, les forêts entourant Sévaz sont défrichées sur l'ordre des seigneurs d'Estavayer.

En 1832, le village compte 57 âmes, 11 maisons, une forge, 414 poses de champs et 106 de prés. Jusqu'au début du dix-neuvième siècle, l'Evêché de Lausanne possède des droits (dîme) sur le village.

Le village est détruit en grande partie par un grand incendie les 2 et 3 octobre 1847. A cette époque, la défense incendie n'existait pas. L'eau provenait uniquement des puits privés. Les villageois luttèrent contre les flammes avec des seaux d'eau.

En 1926, un incendie détruit le bâtiment communal.

Le développement du village

Le village de Sévaz dans les années 1970
Le village de Sévaz, dans les années 1970, se déroule le long de l'ancienne route du village

Au début des années 1970, le village compte encore environ 80 habitants. C'est à cette époque que se développe la zone industrielle au lieu-dit "La Guérite".

Dans la deuxième moitié des années 1980, un premier agrandissement du village est mis en route avec la construction du premier quartier des Essertons. Le village double presque le nombre de ses habitants pour arriver à un total de 150 âmes vers l'an 2000.

La construction de ce premier quartier terminée, les autorités communales décident d'ouvrir de nouvelles zones à bâtir et agrandissent le quartier des Essertons en deux nouvelles étapes pour nous amener à la situation actuelle du village qui compte environ 250 habitants.